lundi 19 septembre 2011

El FUYA FUYA y los Volcanes


Dimanche le 11 à 7h30 mon guide m'attend devant l'église de Peguche. On va chercher 3 autres personnes, un jeune couple de hollandais et un israélien.
À 8h30 on est enfin aux Lagunas de Mojandas (3735 m). On est au pied de notre objectif, el Volcán Fuya Fuya qui culmine à 4286 m!
Vinicio, notre guide, m'avait parlé d'une marche agréable! Plus de 2 km de sentiers, parfois très à pic... en près de 3 heures! Ce n'est pas tant la marche que l'altitude qui me complique la vie! Mais finalement on atteint le sommet vers 11h30.
On est dans les nuages. Fuya en quichua veut dire nuageux. Lorsque l'on répète le mot cela veut dire très nuageux... et il porte bien son nom!
Une demi heure de repos au sommet pour casser un peu la croute.
Vinicio nous propose de "pimenter" un peu notre visite en prenant un sentier plus difficile, plus escarpé pour revenir... Je suis un peu réticent mais les autres disent oui!
Dès le début c'est difficile car il faut faire 4 à 5 mètres appuyé à la falaise, à chercher des prises pour ne pas chuter. OUF!
Bravo Roberto tu as réussi un des 4 passages difficiles (un des 4 ???)!
Par 2 fois on marche sur des crètes étroites (parfois sur les fesses) avec de chaque côté la falaise à plus de 400m... RE-OUF!
Une dernière crète et enfin on voit au loin une des lagunas.
Le reste ce n'est que de la petite bière mais tout de mème 2 heures au retour. Des moments vertigineux!
Je ne me sens plus les jambes mais j'ai réussi ce premier défi!
Bravo Roberto!

À mon retour j'ai parlé de l'Imbabura à mon amie guide Monica. Dimanche le 25 avec elle et son conjoint on fera cette petite marche. On débute à environ 2650m et après 7km de marche en environ 5h on sera au sommet, à 4609m! Un autre 3h pour le retour...

En fin de semaine passée je suis retourné à Quito. Samedi le 17 j'ai pris le Teleferico qui quitte la base du Volcán Pichincha pour grimper jusqu'à un de ses sommets à près de 4200m. La vue de Quito ici est à couper le souffle.
De là j'ai pris un sentier balisé pour me rendre au sommet du Rucu Pichincha à 4794m!!! 3h de marche dans les nuages car on ne voit pas à 2 m. Pas de photos malheureusement. Le retour en 2h et la dernière demi heure sous la flotte. Je suis brulé mais fier de ce nouvel exploit. Il faut dire que j'ai fait le trajet en compagnie de deux agréables quitéñas.

Le prochain blogue sera sur Peguche et les environs.

De viajero à contrabandista a andinista!

Hasta proxima!

Roberto.

p.s.: les photos sont toutes de mon trip au Fuya Fuya.


1 commentaire: