mercredi 29 septembre 2010

Otavalo-Intaq



Bonjour à toutes et tous.
Mon dernier blogue à Otavalo (et peut-être en Ecuador).
Demain je quitte Otavalo pour Quito...
Dimanche j'étais assis à une petite terrasse sur la Plaza de Poncho où à tous les jours je vais prendre quelques verres de jus frais (et pas du jus d'orange ou de pomme... plus exotique).


Je pensais que j'en étais à mes derniers jours en Ecuador, un peu triste de quitter Otavalo, mes indigenos.
De ma terrasse j'écoutais un artisan jouer de la flutte et à mon resto on jouait aussi de la musique des Andes.
Parfois j'ai un peu l'impression de rêver en pensant que je suis dans les Andes... Cela me ramène à mes lectures de jeunesse, Tintin et le Temple du Soleil, mes Bob Morane... de nombreuses années en arrière quoi! C'est dans les livres et les B.D. que j'ai découvert ce continent. Pour moi c'était le Pérou, le Chili, l'Argentine, le Brésil... et maintenant c'est beaucoup l'Ecuador!
Ce pays est très différent de ceux que j'ai découvert depuis ma retraite. En Syrie, au Pérou, en Turquie... je découvrais l'histoire d'un pays dans ses ruines, puis un peu ses habitants et beaucoup leurs sites naturels. Ici un peu d'histoire, beaucoup les milieux naturels très différents d'une région à une autre, mais surtout les gens...

Adios Otavalo.
¡A la proxima!

Roberto

Les fotos sont toutes de la région caféière de Intaq à 100km de Otavalo mais à trois heures de bus!
Le voyage dans cette région est muy peligroso! Chemins en terre et en roche, souvent une seule voie (et on doit rencontrer en bus!!!), des falaises de plusieurs centaines de mètres, des chauffeurs démoniaques... mais encore un autre bout de ce pays de découvert.

foto 1: Transturistico à Apuelo!
foto 2: transport pour routes difficiles!
foto 3: il y a encore de la place au 2ème...
foto 4: Rio Intaq.
foto 5: route sinueuse et dangereuse (2 heures de falaises...)!
foto 6: la falaise de ma fenêtre de bus (300 m et plus...)...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire